Lettre d’information n°8 de Meyer Habib

25 mars 2020 | Actualités

 

Lettre d'information n°8 du Député Meyer HABIB

 


Député de la 8ème circonscription des Français à l'étranger

Vice-Président de la Commission des Affaires étrangères

Chypre - Grèce - Israël - Italie - Malte - Saint-Marin - Turquie - Vatican



Coronavirus Covid-19 : point de situation Italie - lettre d’information n°8


Chers Français d’Italie, mes chers compatriotes,

La pandémie de Coronavirus continue hélas son expansion. Nous sommes à présent 2,6 milliards à vivre confinés, isolés, souvent éloignés de nos proches et de nos environnements professionnels. Dans ce contexte très particulier, j'espère tout d'abord que vous et vos familles vous portez bien.

La situation, chacun la connaît. Depuis 29 jours, vous recevez le bulletin d’information quotidien de mon suppléant, votre conseiller consulaire Alexandre Bezardin: http://www.consulaires.com/index.php/2020/03/23/coronavirus-en-italie-bulletin-du-suivi-sanitaire-24-mars-2020-2/

Par-delà l'inquiétude, l'angoisse, la séparation, je tenais à partager aussi un message d'espoir.

Soyons honnêtes, nul ne sait exactement où nous mènera cette épidémie. Des erreurs ont sans doute été commises mais en ces temps difficiles, tentons de rester positifs : nous voyons poindre déjà les lueurs de jours meilleurs.

Cette crise sanitaire inédite met aussi en lumière nos forces de solidarité et de résilience. Je voudrais ici avoir une pensée émue pour le geste magnifique du prêtre catholique Giuseppe Berardeli, de Lovere dans la province de Bergame, Lombardie, mort le 15 mars du Covid-19 après avoir cédé dans un ultime geste d'amour et de don de soi son respirateur à un malade plus jeune. De tels hommes redonnent foi en l'humanité et force pour combattre cette terrible épidémie.

Nos systèmes de santé s'adaptent, la recherche médicale progresse, la coopération scientifique internationale s'intensifie.

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles : élus et gouvernements prennent dans une union sacrée des dispositions pour préserver notre vie économique, sociale et démocratique. 

Je tiens, une fois encore, à exprimer ma sympathie à toutes les familles – françaises ou pas – durement touchées, par l'infection ou l'hospitalisation d'un proche, voire d'un décès. 

Plus que jamais, nous devons rester unis et solidaires, attentifs aux autres et fraternels, il en va de l'avenir de notre modèle de société humaniste.

En votre nom à tous, je tiens aussi à adresser mes remerciements les plus forts à tous les personnels soignants qui font preuve d'un sens extraordinaire de l'abnégation et du devoir. Ce sont des héros. Certains y perdu la vie. Un mot aussi pour nos services diplomatiques et consulaires, qui restent mobilisés ainsi qu'aux enseignants et équipes de l'AEFE qui assurent dans des conditions difficiles la continuité du service public de l'éducation. Enfin, un grand merci aux associations et nombreux bénévoles qui font don de leurs temps et énergie pour continuer de faire vivre le lien social au sein des communautés des Français de l'étranger.

 

Cari Francesi d’Italia,

Visto che la pandemia del Coronavirus continua a diffondersi e che oggi siamo 2,6 miliardi di persone a vivere in ambienti confinati, isolati, spesso lontani dai nostri cari e dagli ambienti di lavoro, spero prima di tutto che voi e le vostre famiglie stiate bene.

Al di là dell'ansia, della paura della malattia, delle separazioni dolorose, volevo anche condividere un messaggio di speranza.

Purtroppo, nessuno sa esattamente dove ci porterà questa epidemia, gli errori sono stati indubbiamente commessi, ma in questi tempi difficili, c’è già la speranza di giorni migliori.

Questa crisi sanitaria senza precedenti mette in evidenza anche i nostri punti di forza di solidarietà e di resistenza. Qui, vorrei avere un pensiero per il magnifico gesto del sacerdote cattolico Giuseppe Berardeli, lombardo di Lovere (provincia di Bergamo), morto il 15 marzo scorso dal Covid-19 dopo aver ceduto il suo respiratore ad un paziente più giovane in un ultimo gesto d'amore e di abnegazione. Questi uomini restituiscono la fede nell'umanità e la forza per combattere questa terribile epidemia.

I nostri sistemi sanitari si stanno adattando, la ricerca medica sta progredendo e la cooperazione scientifica internazionale si sta intensificando.

Situazioni eccezionali richiedono misure eccezionali: i rappresentanti eletti e i governi stanno prendendo provvedimenti in una sacra unione per preservare la nostra vita economica, sociale e democratica.

Ancora una volta, vorrei esprimere tutta la mia simpatia e il mio sostegno a tutte le famiglie che sono state gravemente colpite. Più che mai, dobbiamo rimanere uniti e solidali, attenti agli altri e fraterni, perché è in gioco il futuro del nostro modello di società umanistica.

A nome di tutti voi, vorrei anche porgere i miei più sentiti ringraziamenti al personale medico che sta dimostrando uno straordinario senso di abnegazione e di dovere. Sono eroi e alcuni di loro perdono la vita. Vorrei anche ringraziare il nostro personale diplomatico e consolare, che rimane mobilitato, così come agli insegnanti e alle squadre dell'AEFE che assicurano in condizioni difficili la continuità del servizio pubblico dell'istruzione. Infine, un grande ringraziamento alle associazioni e ai numerosi volontari che danno il loro tempo e la loro energia per continuare a mantenere vivo il legame sociale all'interno delle comunità dei francesi all'estero

1. Des bonnes nouvelles - aussi ! - sur le front de la lutte contre le Coronavirus

a) Traitement à la chloroquine

  • En France, le Ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran a annoncé samedi que le traitement à la chloroquine (un antipaludéen) allait être expérimenté à plus large échelle par plusieurs équipes.

L’étude a été initialement lancée par l’infectiologue Didier Raoult qui affirme l’efficacité de ce traitement. Six jours après en avoir administré aux malades, seuls 25% étaient encore porteurs du virus. Olivier Véran reste à ce jour prudent, mais sera très attentif aux résultats de cette étude, attendus dans moins de quinze jours. 

A titre personnel, je mise beaucoup d'espoir sur ce traitement, que mes amis les Députés Guy Teissier et Valérie Boyer ont décidé d'expérimenter suite à leur contamination, ainsi que mon ami le Maire de Nice Christian Estrosi et son épouse. Au total, une vingtaine de parlementaires ont été touchés par le Covid-19. Je leur souhaite un excellent rétablissement. 

 

  • Le président américain Donald Trump a annoncé qu'il allait distribuer ce traitement antipaludéen pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 aux États-Unis.

b) Tests de vaccins contre le Covid-19

  • Le 17 mars dernier, les autorités sanitaires chinoises ont autorisé le premier essai clinique pour tester un vaccin contre le Coronavirus. Le 20 mars, 108 volontaires ont reçu les premières injections et seront suivis pendant six mois.
  • Le 17 mars également, les États-Unis annonçaient le premier test d’un vaccin contre le Covid-19 à Seattle sur 45 adultes volontaires.
  • Selon le ministre israélien des Sciences et de la Technologie, Ofir Akunis, une équipe de scientifiques israéliens du MIGAL met actuellement au point un vaccin contre le coronavirus qui pourrait être prêt d'ici quelques semaines et disponible sous 90 jours.

c) Une évolution très positive en Chine et Corée du Sud 

  • Les nouvelles encourageantes viennent de Chine, où la situation s’améliore chaque jour. Selon les autorités, cela fait trois jours consécutifs qu’aucun nouveau cas de Covid-19 n’est apparu à Wuhan, pourtant épicentre de la crise sanitaire.
  • En Corée du Sud, l’épidémie semble aujourd’hui endiguée. Alors que le pays était le deuxième plus gros foyer au monde derrière la Chine fin février, le Covid-19 y a causé moins de 100 morts. L’évolution des cas est actuellement stable.

d) Une solidarité internationale pour favoriser les guérisons

Dans le monde, 82 000 personnes ont pu quitter l’hôpital et sont considérées comme guéries du Covid-19. A ce jour, le nombre de guérisons du virus est dix fois plus important que le nombre de décès.

Une solidarité internationale se met progressivement en place. La Chine a notamment soutenu les hôpitaux italiens en envoyant une équipe de médecins chinois ayant fait face à la crise à Wuhan.

2. Rapatriement des Français

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a annoncé le 23 mars que parmi les 130 000 Français bloqués à l’étranger par le Coronavirus, 60 000 avaient été rapatriés. Il estime que le temps nécessaire pour achever l’ensemble de ces rapatriements sera d’une « bonne semaine ». De nombreux pays ont soudainement fermé leurs frontières ou suspendu leurs vols à destination de l’Europe. Le gouvernement travaille ainsi en liaison avec différentes compagnies aériennes, françaises et étrangères, qui programment des vols. Ces opérations de rapatriement sont coordonnées avec certains pays européens. Toutefois, ce dispositif ne concerne que les touristes et personnes en voyages d'affaires.

Députés et Sénateurs des Français de l’étranger, nous sommes en liaison constante avec le Secrétaire d’État chargé des Français de l’étranger, Jean-Baptiste Lemoyne afin d’organiser le rapatriement des Français se trouvant en dehors de l’Union Européenne.

 

3. Retraites : les caisses de retraites annoncent un moratoire sur les certificats de vie

Alerté par les élus des Français de l'étranger, la Directrice des Français à l'étranger et de l'administration consulaire Laurence Haguenauer a saisi le GIP Union Retraite - qui réunit les 35 régimes de retraite français - des difficultés rencontrées par les Français de l'étranger pour faire authentifier leurs certificats de vie en période de confinement.

 

Dans ce contexte, l'Union retraite a décidé de :

  • Reporter sine die de l’envoi des certificats de vie prévues pour les mois d’avril et mai ;
  • Prolonger de 2 mois le délai d’envoi des certificats de vie pour les pensionnés ayant reçu leur certificat en janvier, février et mars. Les retraités concernés disposent ainsi d’un délai de 4 mois pour envoyer leur certificat de vie rempli et signé.

 De même, le GIE Agirc-Arrco, la caisse de retraite complémentaire des salariés du privé, s’est associé hier aux caisses du GIP Union-Retraite pour suspendre les demandes de certificats de vie pendant la période de crise sanitaire.

Tous les pensionnés de l’Agirc-Arrco pourront ainsi bien percevoir leur retraite du mois d’avril dès le 1er avril prochain.

 

3. Assurance maladie des expatriés: suppression du délai de carence adoptée au Parlement

Nous avons été plusieurs députés et sénateurs des Français de l'étranger à alerter ces derniers jours le gouvernement sur la nécessité de supprimer, en cette période de crise sanitaire, le délai de carence de trois mois imposé aux expatriés avant de pouvoir bénéficier de leurs droits à l’assurance maladie en France.

Le gouvernement nous a entendus et, dans la nuit de samedi à dimanche, un amendement en ce sens a été adopté.

Pour rappel, depuis plusieurs années, les réglementations en vigueur prévoient que, sauf accords bilatéraux spécifiques entre les pays, les Français de l’étranger résidant hors de l’Union européenne (UE) n’ont pas accès, pendant trois mois, à la protection universelle maladie (Puma), lors de leur retour en France.

Noter que ce de délai de carence ne concerne ni les retraités ayant cotisé depuis plus de 15 ans à la sécurité sociale, ni les bénéficiaires de la Caisse des Français de l’étranger (CFE).

4. Quelques conseils simples et ludiques pour gérer le télétravail

 

Alors que le télétravail se généralise pour quelques semaines au moins, salariés et entreprises découvrent des configurations de travail inédites.

Isolement, anxiété, incertitude, manque de visibilité, contraintes familiales (scolarité à domicile, garde des enfants...) et difficultés pratiques (courses...) changent la donne et rendent nécessaires de mettre en place de nouvelles habitudes et des processus de travail revisités.

Ci-joint quelques conseils simples et ludiques par des consultants en transformation digitale.

Source : Le Figaro

*

Maintenir des liens professionnels

«La perte de contrôle et de visibilité qu’entraîne cette crise est très difficile à vivre pour de nombreuses personnes. Les salariés ont donc besoin, encore plus que d’ordinaire, de rites, et d’avoir le sentiment de reprendre la main, au moins sur leur travail», rappelle Alexandre Croibier, fondateur du cabinet Kohe Management. Même si managers et dirigeants sont parfois très mobilisés par la gestion de la crise, maintenir le contact avec l’équipe est donc indispensable. A minima, une réunion par semaine, «ou même un rapide point quotidien, si possible par visioconférence, en début de journée, permet de résumer la situation, de donner des objectifs, une trajectoire», recommande David-Henri Bismuth, responsable de l’expérience Tech Lab chez PwC. Au fil de la journée, les messageries instantanées comme Slack permettent aussi aux uns et aux autres de se poser des questions, d’échanger sur un dossier. «Les managers doivent rester attentifs aux plus fragiles: s’ils sentent qu’un salarié ne va pas bien, s’angoisse, il faut l’appeler et discuter quelques minutes», confie Raphaële Nicaud, responsable de l’activité «transformation RH» chez Mercer.

Recréer des moments de convivialité

De nombreux salariés ont spontanément retrouvé le réflexe de la pause-café, par messagerie interposée. «Ils s’envoient un petit message sur WhatsApp pour demander “qui est dispo pour un café” et discuter en visio», observe Valentine Chapus Gilbert, coach professionnel. «C’est informel, et c’est indispensable.» Au sein d’un même service, certains organisent des «e-aperos». Surgissent aussi des concours photos entre collègues, comme celui de la pause la plus sympa (vue sur les toits parisiens, hamac dans la maison de campagne…), ou du poste de télétravail le mieux décoré.

Gérer son planning… en famille

Faire son planning du jour tout seul, avec ses réunions, ses priorités… est inutile s’il faut entre-temps s’occuper des enfants: l’agenda sera inévitablement bouleversé. «Si les deux parents sont à la maison, ils doivent établir le planning ensemble, en prévoyant quelles plages horaires chacun va consacrer à son travail et celles où il va prendre le relais auprès des enfants», ajoute Raphaële Nicaud. Il faut aussi tenir compte de la nécessité de préparer les repas, de faire les courses… «Les managers doivent accepter aujourd’hui une productivité un peu dégradée et faire preuve d’empathie, de compréhension, car sinon, cela laissera des souvenirs qui pèseront lorsque viendra le temps de retourner au bureau», observe Emmanuelle Léon, professeur à ESCP Business School, qui anime une formation sur le management à distance, mise à disposition gratuitement en ce moment sur la plateforme Skill First. Un avis que partage Raphaële Nicaud. «Dans la crise actuelle, il faut assouplir le lien hiérarchique pour faciliter le travail à distance, faire en sorte que les salariés osent poser des questions…»

Respecter les horaires et les rituels

Culpabilité d’être seul à la maison? De consacrer du temps aux enfants? Certains salariés ont la tentation de travailler tôt le matin, très tard le soir, sans discontinuer parfois. «C’est une erreur. Personne ne peut tenir ainsi, il faut au contraire savoir faire des pauses et distinguer temps professionnel et temps personnel, même si le bureau et la maison ne font plus qu’un, pour éviter déprime, surmenage, fatigue», conseille Raphaële Nicaud. Tous les spécialistes recommandent de se lever aux mêmes horaires peu ou prou que d’habitude, de se préparer le matin comme on le faisait pour le travail ou l’école, pour garder ses repères et ne pas perturber les enfants… et son propre organisme.

Gérer son temps pour être efficace

Gare à la tentation de consulter sans cesse mails, messages ou, pire, de suivre en direct toutes les informations sur le coronavirus. «Il ne faut pas polluer son temps de travail, et s’efforcer plutôt de bloquer des plages horaires d’au moins 20-30 minutes pour se concentrer sur une tâche ou un dossier sans se disperser», relève David-Henri Bismuth. C’est le moment ou jamais d’appliquer les conseils d’organisation des coachs. «Traiter d’abord les points importants et urgents, puis les sujets importants qui demandent davantage de temps et de réflexion, et ensuite seulement, s’il y a le temps, les choses qui semblent urgentes, mais ne sont pas importantes», insiste Valentine Chapus Gilbert.

Faire de l’exercice

Dénouer les tensions du corps et de l’esprit et soigner sa forme passe par un peu de sport. Certains courent la nuit, d’autres organisent une demi-heure de gym quotidienne en famille en fin d’après-midi sur le tapis du salon, d’autres suivent des cours à distance. Dans son Guide pratique du télétravail, l’équipe de l’Experience Center PwC liste quelques pistes comme Yoga with Adriene, Alo Moves ou Blogilates. Et suggère d’en faire un rendez-vous à jour fixe au sein des équipes. Chez Skill First, à la manière d’un webinar, c’est un prof de yoga qui propose en personne son enseignement à tous les collaborateurs, à heure fixe, une fois par semaine.

Mes chers compatriotes,

Vous êtes nombreux à écrire et à partager vos inquiétudes, vos difficultés, mais aussi vos expériences et encouragements.

Mon équipe et moi vous invitons à continuer. 

Modestement, nous restons à votre disposition. 

Plus que jamais, la solidarité et l’unité doivent primer.

Ensemble, solidaires et responsables, nous vaincrons.

A toutes et tous, ainsi qu'à vos familles et ceux qui vous sont chers, je souhaite une bonne santé, courage et bonheur.


Cari Francesi d’Italia

Molti di voi mi scrivono e condividono le vostre preoccupazioni, le vostre difficoltà, ma anche le vostre esperienze e il vostro incoraggiamento.

Vi invitiamo a continuare.

Più che mai, la solidarietà e l'unità devono prevalere.

Insieme, in solidarietà e responsabilità, vinceremo.

A tutti voi, così come alle vostre famiglie e ai vostri cari, auguro salute, coraggio e felicità.


Bien fidèlement,

Votre Député, Meyer Habib


Catégories

Évènements à venir

Avr
7
mar
09:30 LES COURS SECRÈTES ET LA VIGNA D... @ Palazzo Borromeo
LES COURS SECRÈTES ET LA VIGNA D... @ Palazzo Borromeo
Avr 7 @ 09:30 – 11:30
LES COURS SECRÈTES ET LA VIGNA DI LEONARDO @ Palazzo Borromeo
Mardi 7 Avril à 9h30 Visite en français (durée 2h) Vous venez d’arriver à Milan ou vous y vivez depuis quelques temps. Votre curiosité est aiguisée lorsque la porte d’un Palazzo ou le portail d’une[...]
Avr
8
mer
09:00 Les permanences @ Milan accueil
Les permanences @ Milan accueil
Avr 8 @ 09:00 – 15:00
Les permanences @ Milan accueil | Milano | Lombardia | Italie
Au vu des dernières décisions du gouvernement italien, la permanence sera fermée jusqu’à nouvel ordre     Tous les mercredi, venez nous retrouver dans les locaux de Milan Accueil, passer au bon moment avec nos[...]
Avr
15
mer
09:00 Les permanences @ Milan accueil
Les permanences @ Milan accueil
Avr 15 @ 09:00 – 15:00
Les permanences @ Milan accueil | Milano | Lombardia | Italie
Au vu des dernières décisions du gouvernement italien, la permanence sera fermée jusqu’à nouvel ordre     Tous les mercredi, venez nous retrouver dans les locaux de Milan Accueil, passer au bon moment avec nos[...]
Langues