Le Carnaval à Milan

14 février 2021 | Actualités, Dernières news

Chiara Badiali de The Italian Diaries, membre Premium de Milan Accueil partage avec nous un de ses articles.

 

LE CARNAVAL À MILAN

Arlecchino, Pantalone ou encore Pulcinella, des noms de personnages célèbres de la commedia dell’arte qui évoquent le carnaval et dont les costumes retrouvent leur éclat en cette période. Cette année pourtant, dans le contexte de la crise sanitaire, pas de cortèges ni de déguisements dans les rues de Milan. Notre Meneghino et ses acolytes attendront sagement au vestiaire avant de pouvoir parader à nouveau. Qu’à cela ne tienne, Milan n’en est pas pour autant une ville morte et offre de nombreuses alternatives, culturelles et gastronomiques. Mais avant, concédons-nous un petit détour sur les traditions du carnaval à Milan et plus généralement en Italie.

Carnevale ambrosiano

Alors que dans le reste de l’Italie, le carnaval de tradition romaine commence le jeudi gras et culmine avec les défilés du Mardi gras, dernier jour avant le carême qui nous emmène jusqu’à Pâques, à Milan et dans les villes qui célèbrent le Carnaval ambrosien, les festivités se déroulent quatre jours après. Cette année, le « Samedi gras » aura lieu le 20 février, date à laquelle auraient dû défiler des artistes de rue, des lanceurs de drapeaux et des chars allégoriques en direction de Piazza Duomo.
La légende veut que ce prolongement du carnaval à Milan soit dû à Sant’Ambrogio au IVème siècle ap. J.-C., le saint-patron de la ville, à l’époque encore évêque, qui lors de retour d’un pèlerinage demanda aux populations de son diocèse de l’attendre avant de commencer la période de carême.

 

Meneghino

Le personnage emblématique du Carnaval à Milan est le célèbre Meneghino, créé par le poète Carlo Maria Maggi au XVIIème siècle et entré par la suite à la commedia dell’arte. Historiquement, Meneghin (en milanais) est l’image du serviteur, honnête et travailleur, bavard et toujours de bonne humeur. Le nom serait le diminutif de Domenico et ferait référence aux serviteurs qui travaillaient le dimanche pour les familles moins fortunées. Devenu symbole de liberté face à l’occupation autrichienne, le personnage ne fait plus vraiment d’apparitions, si ce n’est au carnaval ou lors de spectacles de marionnettes pour enfants. Par contre, le nominatif est aujourd’hui utilisé pour définir Milan, son dialecte et ses habitants dans le reste de l’Italie : la città meneghina ou un/une meneghino/a.

 

Meneghino (source Pinterest)

Meneghino (source Pinterest)

 

Signification du carnaval

Dans la tradition catholique, carnevale qui vient de l’expression latine « carnem levare », signifie « ôter la viande » et fait référence aux réjouissances avant la période du carême qui mène la fête de Pâques. En remontant jusqu’à l’époque romaine (les Saturnales), le carnaval c’était aussi et surtout la volonté de chasser les rigueurs de l’hiver grâce à des divertissements sociaux et culturels, une période de fête et de renouvellement. Il donnait lieu à une sorte de renversement de l’ordre social établi où pendant quelques jours, on pouvait se laisser aller aux farces les plus diverses et prétendre être quelqu’un d’autre. Aujourd’hui encore, une phrase en italien résume bien l’esprit du carnaval : A carnevale, ogni scherzo vale, en gros au carnaval, tout est permis. Le célèbre carnaval de Venise en est un bon exemple, à partir du XVIème siècle, il attire les nobles d’Europe venus assister à des fêtes somptueuses, spectacles musicaux et pièces de théâtre, sous leurs masques et costumes pour transgresser les règles sans se faire reconnaître et profiter des plaisirs de la vie.

Beignets & Co

Vous ne passerez pas à travers les festivités du carnaval sans goûter quelques beignets ou plutôt des chiacchiere, bugie, frappe, frittelle ou encore crostoli etc. Ici encore, il paraît que les Romains faisaient frire des beignets pendant leurs Saturnales et cette tradition serait arrivée jusqu’à nous. Chaque région d’Italie leur a attribué un nom propre et consacré une recette spécifique. A Milan, vous trouverez principalement les chiacchiere, les beignets croquants recouverts de sucre glace, parfois de chocolat, les tortelli et les castagnole (farsòe en milanais) beignets ronds moelleux généralement proposés aux raisins, farcis à la crème pâtissière ou chantilly, ou encore enrichis de pomme, les laciaditt en dialecte milanais (littéralement « lèche-doigt » à cause du sucre qui les recouvre).
Chiacchiere signifie littéralement bavardages, ragots. On raconte que leur nom vient de la reine d’Italie Marguerite de Savoie qui aurait demandé au chef du palais royal de préparer des pâtisseries à partager avec ses invités au cours de leurs conversations mondaines.
Vous trouverez de bons beignets dans toute pâtisserie de quartier mais aussi auprès des plus emblématiques : Cucchi, San Carlo, Clivati, Marchesi, Knam, Sant’Ambroeus ou encore La Martesana pour n’en citer que quelques-unes.

 

Chiacchere

Chiacchiere

 

Que faire à Milan ?

Cette année, les célébrations liées au carnaval n’auront pas lieu mais pourquoi ne pas profiter de la ville et de la réouverture des musées en concluant la balade par une pause gourmande dans l’une des nombreuses pâtisseries historiques de Milan ?
Pour les plus petits, la Veneranda Fabbrica del Duomo organise quelques activités en ligne dont des ateliers de bricolage. Le Museo dei Popoli e delle Culture (PIME) propose quant à lui un laboratoire de carnaval en présentiel pour les enfants de 6 à 11 ans le 19 février de 11 à 12h.
À signaler également de nombreuses activités didactiques pour les familles organisées par Ad Artem, afin de valoriser le patrimoine artistique et culturel, auprès de certains musées milanais comme le Castello Sforzesco, le Museo del Novecento ou encore la Fabbrica del Vapore. Certains ateliers ont lieu également en ligne.
Pour les plus casaniers, le carnaval de Venise diffuse en streaming jusqu’au 16 février des vidéos et divers reportages sur son histoire via le site web et les réseaux sociaux. Et si vous souhaitez approfondir le sujet, il existe un livre intéressant de Gilles Bertrand, professeur associé à l’université Ca’ Foscari de Venise, Histoire du carnaval de Venise aux éditions Tallandier.

Liens utiles

Infos sur la réouverture des musées www.yesmilano.it/articoli/musei-e-mostre-aperti-citta-2021 

Fondo Ambiente Italiano, visites de lieux historiques et naturels www.fondoambiente.it 

Carnevale di Venezia  www.carnevale.venezia.it 

Veneranda Fabbrica del Duomo www.duomomilano.it/it/infopage/bambini/37/

Ad Artem www.adartem.it/famiglie-individuali/iniziative/ 

Chiara Badiali, belge et italienne, vous propose des voyages sur mesure et des expériences gastronomiques. The Italian Diaries a pour but de célébrer la beauté et l’authenticité d’un lieu à travers des itinéraires et des expériences de qualité pour des voyageurs exigeants, dans le respect d’un territoire et de sa culture.

Expériences gastronomiques et culturelles sur mesure
Itinéraires et conseils à Milan & en Italie
Tél. 331 871 6539
The Italian Diaries

The Italian Diaries (Chiara Badiali)

Catégories

Évènements à venir

Mar
2
mar
10:00 La mosquée de Cordoue @ sur zoom
La mosquée de Cordoue @ sur zoom
Mar 2 @ 10:00 – 12:00
La mosquée de Cordoue @ sur zoom
Informations en cliquant ici : Cordoue  
Mar
10
mer
10:00 L’accueil Permanence @ En ligne
L’accueil Permanence @ En ligne
Mar 10 @ 10:00 – 12:00
L'accueil Permanence @ En ligne
Nous sommes ouverts virtuellement de 10h à 12h. Connectez-vous ! Venez nous retrouver chaque mercredi matin sur la plateforme de vidéoconférence Jitsi (https://meet.jit.si/milanaccueilpermanences) sur la salle de réunion ” Milan Accueil Permanences”. A BIENTÔT
Mar
11
jeu
09:00 SOS Lingua @ En Ligne
SOS Lingua @ En Ligne
Mar 11 @ 09:00 – 10:15
SOS Lingua @ En Ligne
Cours de base en italien pour les nouveaux arrivants un jeudi sur 2  par Zoom de 9h à 10h15. Les cours sont gratuits et requièrent un minimum de 3 participants. Si vous souhaitez participer à[...]
09:45 Dante et les artistes de son temps
Dante et les artistes de son temps
Mar 11 @ 09:45 – 12:00
Dante et les artistes de son temps
Vidéo-conférence sur ZOOM, en italien ou en français au choix des participants par Anna Torterolo, historienne de l’art. Dante (1265-1321) vécut entre deux siècles : le 13ème, où la culture littéraire et l’art français atteignirent[...]
Langues